Menu
 

Aaaahhh le dimanche....le jour de la grasse mat', des croissants chauds, du farniente etc...

Mais tout ça, très peu pour moi !!

Le dimanche je me réveille avec les poules et je pars en vadrouille parce que la chine appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Et cette fois-ci, chéri a décidé de ne pas m'accompagner (oui ça arrive parfois qu'un vent de rebellion souffle sur la maison^^)

Donc chéri étant resté bien au chaud avec les marmots à la casa, je suis passé chercher la sista et direction le troc et puces de Pluvignier avec plus de 300 exposants je suis sûre qu'on va bien chiner !

Par contre pas de chance, le crachin breton est de la partie aussi, il va falloir faire vite du coup.....

Ca commence super bien, un joli stand avec du rotin !!

Et tout le monde connait mon amour inconditionnel du rotin, nous voila donc repartie avec une belle étagère et une table d'appoint (et comme la chineuse est partageuse, la table sera pour la frangine^^)

Nous cheminions de stands en stands entre deux averses avec cette bonne odeur de frites et de merguez (oui même a 10h ça me donne toujours faim, moi ) quand je tombe nez à nez avec deux petites chaises pliables pour enfant sorties tout droit sorties des 70's et après quelques négociations nous rajoutions les chaises à notre butin ;)

Mais au fait ! Est ce que j'ai précisé que je cheminais à travers les stands avec une dame jeanne énooooorme ???

N'empêche chiner c'est un sport complet parce que non seulement on trotte dans tous les sens mais on se muscle aussi les bras et là pour le coup, je me suis découvert des muscles que je ne connaissais même pas^^.

Enfin bref après une courte pause merguez/frites/mayo ( comme l'a dit si bien dit Oscar WILDE : "le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder" )

Un appel à jacques PRADEL parce que ma frangine s'était perdue dans les stands parmis les exposants

Et un tour au lavabo pour éliminer toute la mayo qui avait coulé sur mon joli tee-shirt neuf en lin  (non mais je vous jure un vrai scketch cette expédition)

Sans compter les autres craquages compulsifs et colorés :  une ancienne cafetière toute jaune, une pitite dame jeanne toute verte, une boite à bijoux argenté (pour ma grande soeur), des toiles de jutes, un joli tabouret jaune seventies, un tut tut bolide et une veilleuse musicale pour crapaud,  il a bien fallu songer à rentrer puisque tous les stands étaient baché et que la plupart des exposants remballais.....snif

OK franchement il pleuvait, il faisait froid, mes bras étaient plus que chargés et j'avais de la mayo plein le tee shirt , mais je ne pouvais pas partir comme ça !! vous savez ce sentiment qu'on a parfois d'avoir oublié ou loupé un truc alors sur la route du retour dernier petit craquage pour moi et ma soeur "nous sommes deux soeurs jumelles la la la la la la la la" (tout le monde a reconnu la chanson biensûr) : une jolie petites veste militaire et la ceinture pour aller avec !!!

Cette fois c'était la bonne !

Et c'est donc le porte monnaie vide mais le coeur léger que nous sommes rentrées en chantant sous la pluie ;)

 

 

Laissez votre commentaire

* champs obligatoires